Attentes croissantes sur le marché secondaire de l'automobile

L'industrie automobile se prépare à investir au troisième trimestre
L'industrie automobile se prépare à investir au troisième trimestre

L'essor du marché secondaire de l'automobile au premier trimestre de l'année s'est également reflété au deuxième trimestre. L'évolution positive de l'emploi, ainsi que l'augmentation des ventes intérieures et des exportations au deuxième trimestre de l'année, ont également stimulé les plans d'investissement du troisième trimestre.

Selon l'enquête « Évaluation sectorielle du deuxième trimestre 2021 » de l'Association des produits et services après-vente automobile (OSS) ; Il a été révélé que près de la moitié des participants envisagent d'investir au troisième trimestre. Ce taux avait baissé à 38 pour cent dans l'enquête précédente. Au deuxième trimestre de l'année, il y a eu une augmentation remarquable des problèmes rencontrés dans le secteur. Au premier trimestre de cette année, la "volatilité des taux de change" était le problème majeur du secteur, tandis que les "problèmes d'approvisionnement" semblaient être en augmentation au deuxième trimestre. Alors que le taux de ceux connaissant des problèmes d'approvisionnement était d'environ 73 pour cent au premier trimestre de l'année, ce taux est passé à 82,5% au deuxième trimestre de l'année.

L'Association des produits et services après-vente automobile (OSS) a évalué le deuxième trimestre de l'année avec une étude par sondage organisée avec la participation de ses membres. Selon l'enquête d'évaluation sectorielle du deuxième trimestre 2021 de l'OSS Association ; Il y a eu des augmentations des ventes intérieures et des exportations, et ces augmentations ont été reflétées au troisième trimestre comme plan d'investissement. Alors que l'industrie a abordé ses plans d'investissement avec plus de prudence au début de l'année, il a été révélé que près de la moitié des participants prévoyaient des investissements au troisième trimestre. Selon l'enquête; Les ventes nationales ont augmenté en moyenne de 8 % par rapport au premier trimestre. Travail; Il a montré qu'il y avait une augmentation des ventes par rapport à la même période de l'année précédente. Selon l'enquête; Au deuxième trimestre de l'année, les ventes intérieures des membres ont augmenté de 24 pour cent en moyenne par rapport à la même période de l'année précédente.

Augmentation attendue des ventes au troisième trimestre!

Les attentes pour le troisième trimestre de l'année ont également été posées dans l'enquête. Les participants, d'autre part, ont déclaré qu'ils s'attendent à une augmentation moyenne de 16 pour cent des ventes intérieures par rapport au deuxième trimestre de l'année. Selon l'enquête, le secteur ; Il est également apparu qu'au troisième trimestre de cette année, une augmentation moyenne de 18% des ventes nationales est attendue par rapport à la même période de l'année précédente.

Il y a une tendance positive dans l'emploi!

Dans l'enquête ; En termes de processus de collecte, les deuxième et premier trimestres de l'année ont été comparés. Plus de la moitié des participants ont déclaré qu'il n'y avait eu aucun changement dans les processus de collecte au deuxième trimestre de l'année par rapport au premier trimestre. Selon l'étude, qui porte également sur les politiques d'emploi du secteur ; Il a été révélé qu'au deuxième trimestre de l'année, l'emploi total des membres a suivi une évolution similaire et positive par rapport aux périodes précédentes. A la question sur l'emploi, 44 pour cent des personnes interrogées ont répondu "en augmentation", environ 51 pour cent "pas de changement" et environ 5 pour cent "en baisse".

Le problème d'augmentation de la devise a donné la priorité au problème d'approvisionnement !

Les problèmes rencontrés par l'industrie ont également été identifiés dans l'enquête. Parmi les problèmes prioritaires du secteur figuraient la "volatilité des taux de change" et les "problèmes de coût/livraison du fret". Alors que le taux des membres qui ont déclaré que les augmentations des taux de change étaient le problème le plus important au premier trimestre de l'année, approchait 94 pour cent, ledit taux était d'environ 67 pour cent au deuxième trimestre. Alors que le taux de membres ayant déclaré avoir des « problèmes de coût de fret et de livraison » était de 65 % au premier trimestre de l'année, ce taux est tombé à 55 % au deuxième trimestre.

Alors que le taux de participants ayant déclaré avoir subi une « perte d'activité et de chiffre d'affaires » était d'environ 29 pour cent, ledit taux était de 30 pour cent au deuxième trimestre de l'année. Alors que le taux de ceux qui ont attiré l'attention sur les « problèmes de trésorerie » était de 29 % au premier trimestre de cette année, ce taux est passé à environ 35 % au deuxième trimestre. Le taux de ceux qui ont subi une "perte de motivation en raison de la pandémie" est passé de 38% à 36%. Le pourcentage de personnes interrogées qui ont déclaré que leur principal problème était des "problèmes de douane" est passé de 40 pour cent à 33 pour cent. La plus forte augmentation a été enregistrée dans les problèmes d'approvisionnement. Alors que le taux de ceux connaissant des problèmes d'approvisionnement était d'environ 73 pour cent au premier trimestre de l'année, ce taux est passé à 82,5% au deuxième trimestre de l'année.

Le nombre d'entreprises faisant des plans d'investissement a augmenté !

« Vous prévoyez d'investir dans les trois prochains mois ? » La question a également été posée. Il a été déterminé que le taux de membres qui prévoient d'investir au troisième trimestre de l'année est dans une tendance à la hausse avec 46 pour cent. Ce taux avait baissé à 38 pour cent dans l'enquête précédente. En outre, il a été déclaré que tous les participants ne s'attendaient pas à une quelconque négativité dans le secteur au cours des trois prochains mois, et plus de la moitié des membres ont exprimé une opinion positive sur l'évolution du secteur.

19 pour cent d'augmentation des exportations!

Le dynamisme du secteur s'est également reflété dans les taux d'utilisation des capacités des membres producteurs. Au deuxième trimestre de l'année, le taux moyen d'utilisation des capacités des producteurs membres s'est élevé à 85 %. La moyenne d'utilisation de la capacité de l'année dernière était de 80 pour cent, tandis que le taux d'utilisation moyen de la capacité au premier trimestre de cette année était de 83 pour cent. Au deuxième trimestre de l'année, la production des membres a augmenté d'environ 10 pour cent en moyenne par rapport au trimestre précédent, et de 21,5 pour cent en moyenne par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière. Au deuxième trimestre de l'année, les exportations des membres ont augmenté en moyenne de 8 pour cent en dollars par rapport au trimestre précédent, tandis que les exportations des membres au deuxième trimestre de l'année ont augmenté d'environ 19 pour cent en moyenne par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente.

Armin

sohbet

    Soyez le premier à commenter

    Yorumlar