Nouvelle restructuration des créances publiques acceptée ! Quelles dettes publiques seront structurées ?

une nouvelle restructuration des créances publiques a été acceptée dont les dettes publiques peuvent être restructurées
une nouvelle restructuration des créances publiques a été acceptée dont les dettes publiques peuvent être restructurées

Le projet de loi sur la restructuration de certaines revendications et la modification de certaines lois a été adopté par l'Assemblée générale de la Grande Assemblée nationale de Turquie et est devenu loi.

À compter du 30 avril 2021, les taxes, les frais et les dettes et pénalités de primes SGK seront restructurés. Ceux qui ont bénéficié de la dernière restructuration mais n'ont pas pu payer leurs dettes à temps pourront également bénéficier de la restructuration.

Avec la loi, ceux qui veulent restructurer leurs dettes s'adresseront aux institutions publiques compétentes jusqu'au 31 août. Les dettes structurées peuvent être payées en espèces ou en 18 versements. Les paiements commenceront le 30 septembre 2021.

Selon la loi adoptée, certaines dettes envers le ministère du Trésor et des Finances, le ministère du Commerce, l'Institution de sécurité sociale (SGK), les administrations provinciales spéciales, les municipalités, la Présidence de suivi et de coordination des investissements (YIKOB) seront restructurées avec l'amendement apporté dans le Loi de procédure fiscale.

Cependant, les amendes administratives imposées par les institutions de régulation et de surveillance, les amendes administratives imposées dans le cadre de la lutte contre le Kovid-19 et les amendes administratives résultant de l'usage du tabac et des produits du tabac seront exclues.

Les dettes pour les périodes antérieures à cette date, dont le 30 avril 2021, qui entreront dans le périmètre de restructuration par la loi, sont les suivantes :

– Impôts et pénalités fiscales y afférentes, intérêts de retard et majorations de retard liées aux déclarations fiscales à produire jusqu'à cette date en impôts entrant dans le champ d'application de la Loi de Procédure Fiscale et basés sur la déclaration

- A l'exception de la deuxième tranche de la taxe automobile accumulée au titre de 2021, de l'impôt couru et des pénalités fiscales afférentes, des intérêts de retard, des frais de retard,

– Des pénalités fiscales, amendes administratives, qui ne sont pas dépendantes de la base d'imposition, en rapport avec les déterminations effectuées,

– Les créances publiques primaires et secondaires, qui ont été transférées au bureau de recouvrement pour suivi dans le cadre de la loi sur le recouvrement des créances publiques par les services de recouvrement rattachés au ministère du Trésor et des Finances ; État des marchandises, machines, équipements, agencements et caissiers, qui ne sont pas inclus dans les registres bien qu'ils existent dans l'entreprise, ou ne sont pas inclus dans les registres mais ne sont pas dans l'entreprise, et l'état des créances sur les associés,

– Taxes douanières, amendes administratives, intérêts, intérêts de retard, créances de retard de paiement, qui sont soumises à la responsabilité douanière dans le cadre de la loi douanière et d'autres lois connexes et sont suivies par les bureaux de recouvrement affiliés au ministère du Commerce, jusqu'à la fin des périodes déterminées et suivies par les bureaux de recouvrement affiliés à la SGK. créances impayées bien qu'encourues,

– Prime d'assurance, prélèvement retraite et prévoyance, prime d'assurance chômage, prime d'aide à la sécurité sociale, et pénalité de retard et frais de retard y afférents, relatifs à avril 2021 et aux mois précédents, résultant du statut d'assuré dans le champ d'application des articles pertinents de la loi sur l'assurance sociale et l'assurance maladie générale.

- Les primes d'assurance facultative et les primes d'assurance communautaire relatives au mois d'avril 2021 et des mois précédents, ainsi que les pénalités de retard et les frais de retard qui leur sont dus,

- Prime d'assurance calculée sur le montant de la main-d'œuvre manquante à la suite de l'évaluation préalable, de la recherche ou de la détermination des constructions et travaux spéciaux faisant l'objet de l'offre, ainsi que des pénalités de retard et des majorations de retard dues à ceux-ci,

- Les amendes administratives liées aux actes commis et appliqués conformément aux lois applicables, ainsi que la pénalité de retard et l'augmentation de retard qui leur sont dues,

– Droit de timbre, taxe spéciale sur les transactions et contribution à l'éducation, et les frais de retard à recevoir pour avril 2021 et les mois précédents, qui sont suivis conformément aux lois pertinentes,

– Les créances publiques primaires et accessoires des administrations provinciales spéciales, qui sont suivies en vertu de la loi n°6183 et dont les échéances sont antérieures à cette date, dont le 30 avril 2021, mais n'ont pas été payées à la date de publication du règlement.

TAUX DE CHANGEMENT MENSUEL D-PPI À UTILISER DANS LE CALCUL

La loi prévoit également la restructuration des dettes envers les municipalités. En conséquence, les impôts et pénalités fiscales y afférents, les intérêts de retard et les majorations liés aux déclarations fiscales à produire jusqu'à cette date pour les périodes antérieures au 30 avril 2021, dans le cadre de la Loi de Procédure Fiscale ; Concernant l'année 2021, l'impôt couru avant ladite date et les pénalités fiscales, intérêts de retard et majorations de retard y afférents entrent également dans le champ d'application de la loi.

D'autre part, les redevances et quotes-parts à recevoir des communes, qui sont dues avant le 30 avril 2021 selon la loi sur les recettes communales, mais n'ont pas été acquittées à la date de publication du présent règlement ; Les municipalités relevant du champ d'application de la loi sur les municipalités recevront des redevances impayées sur l'eau, les eaux usées et les déchets solides à compter de la date de publication du présent règlement, bien que la date d'échéance soit la date en question ; Selon l'article intitulé « Obligation d'obtenir l'autorisation, le traitement et l'élimination » de la loi sur l'environnement des municipalités métropolitaines, les créances de redevances sur les déchets solides impayées à la date d'adoption de la proposition, bien que la date d'échéance soit avant le 30 avril 2021, et tous les créances accessoires afférentes sont également incluses dans la structuration.

Conformément à la loi, le taux de variation mensuel du D-PPI à utiliser dans la mise en œuvre du règlement est le taux de variation mensuel de l'indice des prix de gros (WPI) déterminé par l'Institut turc de la statistique pour chaque mois jusqu'au 31 décembre. 2004, et le taux de variation mensuel de l'indice des prix à la production (IPP) au 1er janvier 2005. exprimera le taux de variation mensuel de l'indice des prix à la production intérieur (D-PPI) au 1er janvier 2014, et le taux de 1 % par mois au 2016er novembre 0,35.

CRÉANCES FINANCIÈRES À RENONCER À ENCOUVRIR

Certaines créances finalisées par la loi sont également en cours de restructuration. Ainsi, les créances suivantes seront exonérées des créances suivies par le ministère du Trésor et des Finances, les administrations provinciales spéciales et les offices de recouvrement affiliés aux communes, à compter de la date de promulgation et de publication du règlement :

– A compter de la date de publication du présent règlement, en lieu et place des créances accessoires, si la partie impayée des impôts dus mais non encore échus, et les créances publiques y afférentes telles que les intérêts moratoires et les intérêts moratoires, et la créance impayée sont constituées uniquement de créances accessoires , -Le montant à calculer en fonction du taux de variation mensuel de l'IPP ; Sous réserve qu'elles soient payées intégralement dans les délais et selon les modalités prévus par la loi, les créances publiques secondaires telles que les intérêts de retard et les frais de retard dus aux impôts, et toutes les pénalités fiscales et majorations de retard liées à ces pénalités, y compris celles qui ont été payé avant,

– 50 pour cent des pénalités fiscales dues mais non payées ou le délai de paiement n'est pas encore écoulé et quelle que soit l'assiette fiscale, et 50 pour cent des pénalités fiscales imposées en raison de la participation et ce montant sera calculé sur la base du taux de variation mensuel en D-PPI jusqu'à la publication du présent règlement, en lieu et place du montant des frais de retard ; Dans le cas où la créance impayée se compose uniquement des intérêts moratoires, le montant à calculer sur la base des taux de change mensuels D-PPI au lieu des intérêts moratoires, les XNUMX % restants des amendes et tous les frais de retard liés à ces pénalités, à condition qu'ils soient entièrement payés dans les délais et selon les modalités prévus par la loi,

– Le montant à calculer sur la base du taux de variation mensuel D-PPI jusqu'à la publication de la loi, en lieu et place des créances publiques y afférentes telles que intérêts, intérêts de retard, pénalité de retard, qui n'ont pas encore été payées ou dont le délai de paiement a pas encore passé et toutes les amendes administratives énumérées dans ce règlement y sont liées,

– Dans le cas où la part impayée des autres créances publiques primaires, non encore payées ou dont le délai de paiement n'est pas encore expiré, et des créances publiques secondaires telles que les intérêts, les intérêts pénaux, les intérêts moratoires et les intérêts moratoires liés à ces créances , et la créance impayée n'est constituée que de créances accessoires. L'ensemble des créances publiques secondaires telles que les intérêts, les intérêts pénaux, les intérêts de retard, les frais de retard appliqués, à condition que le montant à calculer sur la base du taux de variation mensuel de D- PPI jusqu'à la date de publication du présent règlement est payé en totalité dans les délais et selon les modalités prévues par la loi, en lieu et place des créances secondaires,

– Tous les intérêts débiteurs au taux de deux pour mille calculés conformément à la loi sur le recouvrement de certaines créances publiques par procédure de règlement, dans le cas où les montants qui n'ont pas été payés jusqu'à la date de publication du présent règlement ont été payés conformément à les deux premiers articles de la loi sur la procédure de règlement et de recouvrement de certaines créances publiques.

STRUCTURER LES TAXES DOUANIÈRES IMPAYÉES

Conformément à la loi, la partie impayée des taxes douanières, qui ne sont pas acquittées ou n'ont pas encore été acquittées, qui sont suivies par les bureaux de perception affiliés au ministère du Commerce, doit être payée jusqu'à la date de publication du présent règlement au lieu de des créances publiques secondaires telles que les intérêts, les intérêts moratoires et les frais de retard. Le montant à calculer sur la base des taux de variation mensuels du PPI et le recouvrement de toutes les amendes administratives seront supprimés.

Les amendes administratives du ministère du Commerce qui n'ont pas été payées ou qui n'ont pas encore expiré et en raison de la responsabilité douanière, et 50 pour cent des amendes administratives imposées en raison des dispositions de participation de la loi sur les délits sont entièrement payées dans les délais et de la manière spécifiés dans la loi, les 50 pour cent restants ne seront pas payés.

30 pour cent des amendes administratives infligées en fonction de la valeur dédouanée des marchandises et, le cas échéant, l'intégralité de l'original des droits de douane et des créances publiques y afférentes telles que intérêts, intérêts de retard, majoration de retard seront calculés sur la base du D mensuel -Taux PPI jusqu'à la publication du présent règlement.Pourvu que le montant soit payé en totalité, les 70 pour cent restants des amendes et toutes les créances publiques secondaires telles que les intérêts, les intérêts de retard, les frais de retard dus aux créances d'origine ne seront pas collecté.

Conformément à la loi, la taxe sur les véhicules à moteur à payer pour chaque véhicule avant que le règlement ne soit promulgué, l'amende administrative de la circulation conformément au code de la route, le péage devant être perçu conformément à la loi abrogée sur l'établissement et les devoirs de la direction générale des routes et la loi sur les services de la direction générale des routes, et si au moins 10 pour cent du montant à calculer sur la base du taux de variation mensuel D-PPI et le montant du coefficient est payé au lieu de l'amende administrative et les intérêts, intérêts moratoires, frais de retard dus à ces créances, un examen scientifique sera autorisé pendant le délai de paiement échelonné prévu par la loi.

Afin de permettre aux producteurs et importateurs de produits du tabac, de macarons, de feuilles de cigarettes et de boissons alcoolisées d'utiliser des étiquettes et des signes privés, qui doivent être utilisés dans le cadre de l'autorité du ministère du Trésor et des Finances, la consommation privée pour les produits inclus dans les tableaux correspondants de la Loi Spéciale sur la Taxe à la Consommation, qui a été structurée avec cette loi. taxe, taxe sur la valeur ajoutée due après le 1er octobre 2020, droit de timbre résultant de la déclaration de ces taxes, et les intérêts de retard et majoration ces taxes, en lieu et place des intérêts de retard et de retard majorent, la totalité du montant devant être calculé sur la base des taux de change mensuels D-PPI jusqu'à la publication du règlement.

Si les montants structurés dans le cadre du règlement ne sont pas payés dans les délais et selon les modalités, la date d'échéance ne sera pas modifiée.

CRÉANCES DE LA MUNICIPALITÉ ET DE YIKOB

Selon les articles de la loi sur les recettes municipales, intitulés « Travaux soumis à redevances » et « Frais d'entrée dans les musées et parts des mines aux municipalités », les redevances et parts à percevoir et les redevances à percevoir sur l'eau, les eaux usées et les déchets solides sont avant le 30 avril 2021, bien que la date de publication du présent règlement Dans le cas où les montants déterminés à la suite des calculs à effectuer sur les impayés sont payés, la perception de toutes sortes de pénalités et majorations liées à ces créances sera être levé.

Les municipalités métropolitaines, conformément à l'article intitulé « Obligation d'obtenir l'autorisation, le traitement et l'élimination » de la loi sur l'environnement, toutes les redevances de déchets solides impayées, qui sont dues avant le 30 avril 2021, et toutes sortes de contrats, tels que les intérêts, intérêts de retard, frais de retard, y afférents.En cas de paiement des montants à calculer au titre des hausses de prix, les pénalités, intérêts de retard et intérêts afférents à ces créances ne seront pas payés.

Dans le cadre de la loi sur l'établissement et les fonctions de la Direction générale de l'administration de l'eau et de l'assainissement d'Istanbul, les administrations de l'eau et de l'assainissement des municipalités métropolitaines seront collectées en cas de paiement de tous les originaux des coûts d'eau et d'eaux usées impayés et des montants déterminés. à la suite des calculs, les intérêts, les intérêts de retard, les frais de retard ne seront pas.

D'autre part, avec le règlement, les créances initiales des YIKOB qui n'ont pas été payées alors même qu'elles sont dues avant le 30 avril 2021 et qui font l'objet d'un suivi en vertu de la loi sur le recouvrement des créances publiques, et les créances accessoires connexes seront également être structuré.

Armin

sohbet

Soyez le premier à commenter

Yorumlar