Début du processus de négociation collective pour les travailleurs publics

Début du processus de négociation collective pour les travailleurs publics
Début du processus de négociation collective pour les travailleurs publics

Vedat Bilgin, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, a accepté les délégations de Türk-İş et Hak-İş dans le cadre des négociations de la convention collective du secteur public.

Le secrétaire général des Finances de Türk-İş, Ramazan Ağar, et le vice-président de Hak-İş, Osman Yıldız, ont présenté leurs demandes conjointes concernant le protocole-cadre de convention collective publique de 2021 au ministre Bilgin au Reşat Moralı Hall du ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

Déclarant qu'ils prendront en considération les demandes qui leur seront soumises en tant que gouvernement, le ministre Bilgin a déclaré que les négociations pour la négociation collective prennent parfois beaucoup de temps et a déclaré : « Plus tôt nous y parviendrons sur la base d'un large consensus, plus cela contribuera à la stabilité de la vie professionnelle en Turquie et à la démocratie en Turquie. Nous l'aurions fait. " mentionné.

Déclarant que la croissance économique est un indicateur très important, Bilgin a souligné que la Turquie avait réussi à croître de 19 % au premier trimestre de cette année, malgré les effets négatifs de l'épidémie de Kovid-7.

Bilgin a déclaré que la croissance de 7 % de la Turquie dans le processus de contraction du monde et des pays de l'OCDE est prometteuse pour l'avenir, et a déclaré :

« Il est important de poursuivre cette croissance dans la période à venir et de la rendre plus qualitative. La croissance de la qualité est une croissance tirée par les exportations. Achever le processus de négociation collective dans un esprit de réconciliation contribuera au développement social et économique. Nous pensons que la voie de la Turquie est claire. Aujourd'hui, nous recevrons les demandes du protocole-cadre de la convention collective avec notre confédération syndicale et nos syndicats. Nous poursuivrons cette négociation après le Syndicat turc des employeurs publics de l'industrie lourde et des services (TÜHİS) et nous avons fait le travail nécessaire sur les propositions.

Déclarant que le système de négociation collective est l'une des institutions de base de la démocratie, Bilgin a déclaré : « Plus nous y parvenons avec bon sens et plus la réconciliation, plus le moyen de résoudre les problèmes de la Turquie par consensus est solide.

Le sous-ministre du Travail et de la Sécurité sociale Ahmet Erdem, le directeur général du travail Nurcan Önder et le secrétaire général du TÜHİS Adnan Çiçek ont ​​participé au programme.

Armin

sohbet

Soyez le premier à commenter

Yorumlar